Libération d’Erkin Moussaïev

Erkin Moussaïev, un ancien fonctionnaire ouzbek et employé de l’ONU, qui a été torturé puis incarcéré injustement par les autorités, a écrit une lettre de remerciements à Amnesty International suite à sa libération anticipée de prison mi-août.

Erkin Moussaïev avait été condamné à 20 ans de prison en 2007 à l’issue d’une série de procès manifestement iniques. Il était accusé d’espionnage pour le compte d’un pays membre de l’OTAN non cité, et de détournement de fonds de l’ONU. Sa condamnation était basée sur des aveux qu’il a été forcé de signer après que des agents des services de sécurité ont menacé sa famille.

Indignés par l’injustice de son incarcération sans procès équitable, des milliers de sympathisants d’Amnesty International ont agi pour Erkin Moussaïev, en demandant sa libération dans le cadre de la campagne Écrire pour les droits 2014.

Désormais libre, il a écrit une lettre pour remercier personnellement les militants d’Amnesty International qui se sont mobilisés pour lui :

« Je souhaite exprimer ma plus profonde gratitude envers tous les militants d’Amnesty International et toutes les personnes qui nous ont soutenus, moi et ma famille, dans ces moments difficiles. Ma libération est effectivement une grande victoire à laquelle vous avez contribué de manière inestimable.

« Je souhaite souligner qu’après l’arrivée des lettres de soutien des militants, l’attitude de l’administration de la colonie pénitentiaire envers moi a changé. Le personnel de la colonie a commencé à me traiter avec plus de soins, et j’ai été transféré vers des tâches moins difficiles.

« Mon père a déclaré qu’après la campagne d’Amnesty International, l’attitude de la communauté internationale au sujet de mon affaire a également changé. Encore une fois, je tiens à remercier Amnesty International et tous les militants de votre organisation.

« Je souhaite ajouter que ce n’est que le début de la victoire, car cette campagne a fait naître espoir et force chez les autres détenus emprisonnés injustement et leur famille. De nombreuses personnes dans cette zone [la colonie pénitentiaire] ont également pu voir notre combat. Vous avez donné espoir à ces personnes. Ce n’est en réalité pas seulement ma victoire, c’est aussi celle de toutes les personnes qui ont été condamnées injustement. Un grand merci pour tout ce que vous avez fait pour moi. » Erkin.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées