Action : Le traité sur le commerce des armes doit être sans faille.

En négociant à l’ONU, en juillet 2012, un traité sur le commerce des armes, Didier Reynders s’engagera au nom des 11 millions de Belges. Nous devons agir et lui montrer que nous ne voulons pas d’un traité qui autorise la vente d’armes aux tyrans qui violent les droits humains. Saviez-vous qu’il y a plus de réglementation sur le commerce mondial des bananes et de l’eau en bouteille que sur le commerce des fusils et des balles ? Lecture Qui sont les méchants ? par AmnestyBe http://www.youtube.com/watch?v=01p6c0pJm9g&version=3&hl=fr_FR Chacune et chacun d’entre nous a aujourd’hui l’occasion exceptionnelle de protéger des millions de vies dans ce monde dévasté par la violence armée. En juillet 2012, l’Organisation des Nations unies invitera ses États membres à une conférence dans le but de négocier un traité sur le commerce des armes. Le moment actuel est idéal pour s’assurer que le traité comporte les normes communes les plus strictes possibles en matière d’importation, d’exportation et de transfert d’armes classiques. Un traité qui serait vide de sens ? PAS EN MON NOM ! Signez et partagez notre appel !

Action terminée

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse