Signer en ligne Arrestation de l’éminent défenseur des droits humains Ahmed Mansoor

Ahmed Mansoor, éminent blogueur et défenseur des droits humains émirien, a été arrêté le 20 mars 2017 à son domicile à Ajman, aux Émirats arabes unis. Jusqu’à son arrestation, il était l’un des derniers défenseurs des droits humains à pouvoir s’exprimer indépendamment depuis l’intérieur de son pays. Vers minuit le 20 mars 2017, 12 membres des forces de sécurité sont entrés dans son domicile et l’ont fouillé. Ils ont confisqué les téléphones et les ordinateurs d’Ahmed et de sa famille. Après avoir fouillé son domicile pendant plus de trois heures, ils l’ont emmené dans un lieu inconnu. Depuis son arrestation, il n’a reçu que deux visites de sa famille, sous surveillance, le 3 avril et le 17 septembre 2017. À chaque fois, il a été transféré au bureau du procureur à Abou Dhabi, où il a vu brièvement ses proches. Harcèlement et violences systématiques Depuis son arrestation et son emprisonnement en 2011 pour son travail de défenseur des droits humains, Ahmed Mansoor est victime d’intimidations, d’agressions et a reçu de nombreuses menaces de mort. Il a notamment été contraint d’arrêter ses études de droit à l’Université d’Ajman suite à deux agressions en septembre 2012. Particulièrement actif sur les réseaux sociaux, son compte twitter ainsi que son ordinateur, son téléphone et son courriel ont tous été piratés, le plaçant sous surveillance électronique. À cette surveillance s’ajoute une surveillance physique et des actes d’intimidation, de harcèlement et des menaces de mort de la part des sympathisants du gouvernement. Les (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !