Signer en ligne 15 personnes risquent d’être exécutées

Mise à jour 22/07/2016 : plus de 10 000 signatures ont été remises le mercredi 20 juillet 2016 à l’ambassade d’Indonésie à Bruxelles. La délégation d’Amnesty International Belgique francophone a été reçue par un conseiller chargé des affaires politiques, qui a accepté de transmettre les signatures à son gouvernement. Il nous a fait part du fait que le Code pénal indonésien, qui est très ancien et qui permet le recours à la peine de mort, est en cours de modification. Il est donc possible que le recours à la peine capitale soit supprimé dans la version future, mais cela peut encore prendre des années. Il a également tenu à souligner que l’Indonésie étant une plaque tournante du trafic de drogue, et le pays comptant des millions de consommateurs, la lutte contre les trafiquants est une priorité qui, selon le gouvernement, justifie le recours à la peine capitale. Cependant, il était conscient des défaillances de la justice indonésienne et nous a fait part de la volonté de l’ambassade de travailler avec la société civile en Belgique pour faire avancer les droits humains dans le pays. Quinze prisonniers indonésiens risquent d’être exécutés de manière imminente. Ils ont tous été déclarés coupables de trafic de stupéfiants, une infraction qui ne fait pas partie des « crimes les plus graves » pour lesquels la peine capitale peut être imposée aux termes du droit international. Au moins quatre de ces condamnés à mort ont déjà été déplacés sur l’île prison indonésienne de Nusakambangan, où ont eu lieu la plupart des exécutions (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.