Signer en ligne Dave Enriquez doit obtenir justice pour les tortures qu’il a subies

En 2012, un jeune homme travaillant dans une boulangerie aux Philippines, Dave Enriquez, a été arrêté parce qu’il était accusé d’avoir volé deux coqs. Au poste de police, Dave, qui est atteint de troubles mentaux, n’a pas été autorisé à prendre contact avec sa famille ou un avocat. Au lieu de cela, quatre policiers ont frappé le jeune homme avec une pagaie en bois, lui ont écrasé les doigts avec une agrafeuse et lui ont cogné la tête sur la porte en métal de sa cellule. Dave a été libéré depuis, et avec sa famille il a porté plainte contre la police. Sa plainte a été rejetée. Personne n’a eu à rendre de comptes pour ces agissements. Bien que les signalements d’actes de torture se soient multipliés aux Philippines ces dernières années, aucune victime n’a obtenu justice pour l’instant. Pourquoi ? La procédure permettant de signaler les actes de torture commis par la police est extrêmement complexe. En outre, les enquêtes et les poursuites sont biaisées. Demandez à la sénatrice Poe, présidente de la Commission sénatoriale sur l’ordre public et à la ministre de la Justice Leila de Lima de reconnaître le problème de la torture et d’y mettre fin. Nul n’est au-dessus des lois aux Philippines, pas même la police. Les personnes qui ont torturé Dave doivent être déférées à la justice et aucun tortionnaire ne doit échapper aux (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition