Signer en ligne Défendre les travailleurs, risquer la mort

Des syndicalistes et des défenseurs des droits humains du département du Valle del Cauca, dans le sud-ouest de la Colombie, sont en danger depuis qu’ils ont reçu des menaces de mort provenant apparemment du groupe paramilitaire Autodefensas Gaitanistas de Colombia.

Le 11 avril, une menace de mort écrite, signée par le groupe paramilitaire Autodefensas Gaitanistas de Colombia, a été déposée sous la porte des bureaux de trois organisations de la ville de Cali, dans le département du Valle del Cauca : la Centrale unitaire des travailleurs (Central Unitaria de Trabajadores, CUT), le Comité de solidarité avec les prisonniers politiques (Comité de Solidaridad con los Presos Poilíticos, CSPP), et la section du Valle del Cauca du Mouvement national des victimes de crimes d’État (Movimiento de Víctimas de Crímenes de Estado, MOVICE).

La menace de mort était adressée à Martha Giraldo de la section du Valle del Cauca du MOVICE, José Milciades Sánchez du syndicat SINTRAMUNICIPIO, Walter Agredo du CSPP et Wilson Sánchez de la CUT, mais évoquait 15 personnes du CSPP, de la CUT, du MOVICE, des syndicats SINTRAUNICOL, SINTRAEMCALI et SINTRAMUNICIPIO et du Comité permanent pour la défense des droits humains (Comité Permanente por la Defensa de los Derechos Humanos, CPDH). Elle mentionnait également le Congrès des peuples (Congreso de los Pueblos), un mouvement social dont de nombreux membres ont été menacés et certains tués.

La menace de mort déclarait : « Nous exterminons tous ces gauchistes, militants, défenseurs des droits humains et du processus de paix, responsables indigènes, militants du Congrès des peuples, syndicalistes, sympathisants de la guérilla, fils de putes de gonorrhée de rats, nous savons comment vous vous cachez. Nous désignons comme des cibles militaires tous ceux qui se déguisent en défenseurs des travailleurs réunis dans différentes organisations syndicales... Nous recommandons également à la communauté de se tenir à l’écart de ces gens, car ceux qui les accompagnent seront également abattus. »

Signez notre pétition pour que les autorités colombiennes ne restent pas les yeux fermés et qu’elles protègent les syndicalistes et les défenseurs des droits humains menacés de mort.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.