Signer en ligne Détention illimitée et sans inculpation même pour les mineurs

La détention administrative est, depuis l’intensification des conflits en Israël en octobre 2015, une mesure fréquemment utilisée par les autorités israéliennes, en parallèle du système judiciaire pour arrêter, inculper et poursuivre des personnes soupçonnées d’infractions pénales, voire des personnes qui n’auraient jamais dû être arrêtées, pour une durée indéterminée sans inculpation ni procès. Amnesty International considère certains Palestiniens détenus dans ce cadre comme des prisonniers d’opinion, incarcérés uniquement pour avoir exercé pacifiquement leur droit à la liberté d’expression et d’association. Ainsi, le recours formé par Mohammad Faisal Abu Sakha, artiste de cirque palestinien âgé de 23 ans, contre la décision de le placer pendant six mois en détention administrative a été rejeté le 31 mars. Il est accusé de constituer une menace pour la sécurité car il se serait à des activités illégales avec le Front populaire de libération de la Palestine, les autorités israéliennes n’ont toutefois pas fourni la moindre information quant à ces activités présumées. L’ordre de détention visant Mohammad Faisal Abu Sakha expirera le 13 juin 2016, mais il peut être renouvelé indéfiniment. Le 13 juin, Mohammad Faisal Abu Sakha a fait l’objet d’une deuxième ordonnance de placement en détention administrative, qui prendra fin le 12 décembre, un an après son arrestation. Il pensait être libéré à l’expiration de la première ordonnance de détention administrative, au titre de laquelle il a été maintenu en détention sans inculpation ni (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.