Signer en ligne Il faut lutter contre la mortalité maternelle à Mkhondo

Les femmes et les jeunes filles vivant dans la municipalité de Mkhondo (province de Mpumalanga) sont exposées à un certain nombre de risques, en particulier en ce qui touche leur santé maternelle et leurs droits sexuels et reproductifs. Le district sanitaire dans lequel elles vivent, Gert Sibande, qui relève du Département de la Santé de Mpumalanga, est l’un des moins performants de l’Afrique du Sud. La mortalité maternelle a plus que doublé dans le district, passant de 76,4 décès pour 100 000 naissances vivantes en 2011/12 à 187,6 décès en 2012/13. Un certain nombre d’obstacles empêchent les femmes et les jeunes filles d’avoir un accès précoce et continu aux soins prénataux. Ce fait, aggravé par une série de facteurs sociaux et économiques, menace considérablement leur santé. Gert Sibande, le district sanitaire dans lequel se trouve Amsterdam (et Mkhondo), a le taux le plus élevé d’infection au VIH chez les femmes enceintes (46,1%). Le district sanitaire présente également des taux de grossesses précoces plus élevés que la moyenne. Ainsi, plus de 10% des naissances recensées dans les établissements de santé publics concernent des adolescentes âgées de moins de 18 ans, ce qui représente le taux le plus élevé dans la province de Mpumalanga. Les raisons de ces taux élevés de mortalité maternelle sont complexes et multidimensionnelles. Un élément ne fait cependant pas de doute : il est important que les femmes et les jeunes filles enceintes bénéficient des soins prénataux de manière précoce et continue. Les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la cruauté des USA envers les personnes en quête de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !