Signer en ligne La Tunisie doit cesser de punir les victimes de violence sexuelle

Une adolescente cible de pression qui épouse son violeur. Une femme dans l’incapacité de signaler un viol parce que son agresseur est son mari. Des hommes et des femmes agressés en raison de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre. Ces personnes sont des victimes de violence sexuelle. Pourtant en Tunisie, au lieu de les protéger et de les soutenir, la loi les considère comme des criminels et la société les accuse d’être responsables de ces violences. D’une manière ou d’une autre, les victimes d’agressions sexuelles se voient refuser l’accès à la justice et aux soins médicaux appropriés auxquels elles ont droit. Elles n’ont personne vers qui se tourner pour obtenir de l’aide. On leur assène à longueur de temps d’assumer, de “faire avec". N’est-il pas temps que les autorités tunisiennes assument et prennent leurs responsabilités, elles aussi ? Une loi globale contre les violences sexuelles a été annoncée il y a plus d’un an, mais elle n’existe toujours pas.

Vous aussi, agissez en signant la pétition demandant au Premier ministre tunisien de donner la priorité à la lutte contre les violences sexuelles et aux violences de genre, et de veiller à ce que les victimes obtiennent les soins de santé et l’accès à la justice dont elles ont besoin.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.