Signer en ligne Mẹ Nấm, une prisonnière d’opinion condamnée pour s’être exprimée

UNE BLOGUEUSE ENGAGÉE Connue en ligne sous le pseudonyme Mẹ Nấm, ou « Mère Champignon » d’après le surnom qu’elle a donné à son premier enfant, Nguyễn Ngọc Như Quỳnh milite contre les injustices et pour les droits humains depuis plus de dix ans. Cette femme est l’une des blogueuses vietnamiennes les plus influentes, dans un pays où la dissidence est souvent considérée comme une infraction. Parmi ses principaux combats figurent la transparence du gouvernement, la responsabilité de l’État pour les violations des droits humains, la protection de l’environnement et la promotion des droits énoncés dans la Déclaration universelle des droits humains. Elle a également cofondé un réseau indépendant comptant plus de 1 000 blogueurs et blogueuses, afin de les aider à faire entendre leurs voix. En 2017, le département d’État Américain lui décernait, en son absence, le prix de “Femme de courage”. Mère célibataire de deux enfants, elle a été harcelée, arrêtée et interrogée à plusieurs reprises pour ses activités pacifiques et empêchée de voyager à l’étranger. PRISONNIÈRE D’OPINION Arrêtée en octobre 2016 dans sa ville natale alors qu’elle accompagnait la mère d’un activiste à rendre visite à ce dernier en prison, elle a été retenue en détention provisoire jusqu’au 20 juin 2017, sans accès à son avocat jusqu’à neuf jours avant son procès. Le 29 juin 2017, elle était condamnée à 10 ans d’emprisonnement pour ses activités pacifiques de promotion et défense des droits humains. Elle est depuis lors prisonnière d’opinion, accusée de « (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.