Signer en ligne Muhammet et Orhan, deux jeunes abattus par la police

Le 12 août 2015, deux jeunes, Muhammet Aydemir (16 ans) et Orhan Arslan (19 ans) ont été abattus par la police à Diyadin, une ville de la province d’A ?r ?, dans le magasin de la boulangerie où ils travaillaient. Leurs familles ont signalé à Amnesty International que la nuit où les deux garçons furent tués, ils préparaient le bois pour le four de la boulangerie. Cette soirée-là, vers 21 h, le PKK attaquait le siège de la police de Diyadin, situé à quelques centaines de mètres de la boulangerie, dans le centre ville. Aux premiers coups de feu, les deux garçons se sont réfugiés dans le magasin en face de la boulangerie où ils ont ensuite été abattus par la police. Les autorités ont déclaré à Amnesty International qu’ils se sont rendus dans le magasin parce qu’ils avaient entendu des coups de feu et qu’ils y ont ensuite découvert un pistolet Glock. Le même soir, les témoins de l’affaire – deux frères qui vivent près de la boulangerie – ont d’abord été violemment détenus dans la rue à proximité de l’endroit où Muhammet Aydemir et Orhan Arslan ont été tués et par la suite ont subi des mauvais traitements au siège de la police de Diyadin pendant une détention préventive de trois jours. Ils sont aujourd’hui poursuivis pour « aide à une organisation terroriste ». Ils ont déclaré à Amnesty International que bien qu’ils n’aient pas vu la police tirer, car ils étaient menottés et couchés au sol face contre terre, ils ont d’abord entendu une explosion, qu’ils ont interprétée comme étant une grenade assourdissante jetée dans le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.