Signer en ligne Stop à la violence légalisée envers les femmes en Amérique latine

Dans le cadre de la campagne Mon corps, mes droits, Amnesty International a choisi de mettre en lumière des pratiques dégradantes et inhumaines de certains pays d’Amérique latine en ce qui concerne les droits sexuels et reproductifs des femmes. La pandémie de la violence contre les femmes dans la région des Amériques démontre le manque de volonté politique des États de protéger les droits des femmes et des filles. C’est pourquoi nous profitons de la XVIème Assemblée générale de l’Organisation des États américains, afin de lancer un appel à tous les chefs d’État de la région. Nous ajoutons notre voix aux centaines d’organisations dans toute la région demandant la fin de la violence contre les femmes. Les mesures qui doivent être prises sont bien connues. Cependant, le cycle de la violence contre les femmes ne sera jamais rompu si les États ne réforment pas toutes les lois discriminatoires, les politiques publiques et les pratiques régissant les droits sexuels et reproductifs et l’accès à la santé. Ces règlements discriminatoires, qui sont fondés sur des stéréotypes de genre, violent les droits humains des femmes et des filles. Ils institutionnalisent la violence envers les femmes qui prend parfois la forme de torture. Avec ces règlementations, les États envoient également un message fort à la société : ils approuvent et tolèrent les discriminations contre les femmes en générant et en reproduisant cette violence. La modification de ces lois et pratiques est une étape cruciale dans le développement d’un (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.