Signer en ligne Soutenez les lycéennes de Chibok et appelez à la protection des droits humains au Nigeria

Le 14 avril dernier, des centaines de jeunes filles ont été enlevées à l’internat public de Chibok, dans le nord-est du Nigeria, par le groupe armé islamiste Boko Haram. Il semble que ces lycéennes, pour la plupart âgées de 16 à 18 ans, seront vendues en tant qu’esclaves sexuelles ou seront mariées de force. Les autorités nigérianes doivent savoir que le monde est solidaire avec les familles de ces jeunes filles dans le combat pour leur libération immédiate. Leurs droits – et ceux de tous les enfants du Nigeria – à l’éducation et à être protégées de la violence doivent être préservés. Les mères des jeunes filles enlevées et les personnes qui les soutiennent ont organisé une marche vers Abuja, la capitale nationale, pour réclamer que des mesures soient prises. Elles ont besoin de votre voix !

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir