Signer en ligne UNE MILITANTE LGBT CONDAMNÉE

En Russie, la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) est ciblée par le biais de lois, de mesures et de pratiques discriminatoires. Les personnes qui défendent les droits de cette communauté sont doublement attaquées par les autorités. C’est le cas d’Evdokia Romanova, déclarée coupable de « propagande homosexuelle » pour avoir publié, sur les réseaux sociaux, des liens vers le site Web international de la Youth Coalition for Sexual Reproductive Rights (YCSRR) et vers des articles promouvant l’égalité des personnes LBGT. Le 18 octobre 2017, après une audience qui a duré près de cinq heures, elle a été condamné à une amende de 50 000 roubles (740 euros). L’audience s’est déroulée à huis clos afin d’éviter que l’affaire ne donne lieu à davantage de « propagande ». Cela contrevient au droit à un procès équitable, qui comprend le droit à une audience publique. UNE PROCÉDURE PARTIALE L’audience a également soulevé un certain nombre de préoccupations quant à son impartialité. Selon Evdokia Romanova, la magistrate a annoncé que sa décision avait été prise avant la fin de la procédure. Lors de l’audience, la police n’a présenté aucun élément prouvant clairement qu’Evdokia Romanova avait commis une « infraction » et a eu des difficulté à définir ce qu’était la « propagande ». Au cours de l’audience, il est également apparu que des policiers du département local de lutte contre l’extrémisme observaient Evdokia Romanova et surveillaient ses réseaux sociaux depuis quatre ans. Evdokia Romanova et son avocat feront (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition