Signer en ligne Goulzar Douichenova se bat pour les droits des personnes handicapées

LA VIE D’UNE BATTANTE En 2002, Goulzar Douichenova a perdu l’usage de ses jambes après un accident de voiture impliquant un conducteur en état d’ivresse. Après la mort soudaine de son mari l’année suivante, elle a dû s’occuper seule de ses deux jeunes enfants. Des années plus tard, elle a rencontré d’autres personnes souffrant de handicaps, qui se rassemblaient à Bichkek, la capitale kirghize. Elle s’est rendu compte qu’elles étaient confrontées à des problèmes similaires, telles que les difficultés à trouver un emploi en raison des lieux de travail inadaptés aux fauteuils roulants, ou le fait d’être tributaires d’autres personnes pour monter dans le bus, une expérience gênante et intrusive. UN COMBAT POUR LES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES Désormais, elle consacre sa vie à lutter pour que les personnes handicapées puissent vivre dans la dignité et se déplacer librement. Elle a rencontré des personnalités, organisé des formations pour les conducteurs de bus et poussé les gens à l’action sur les réseaux sociaux, toujours en revendiquant l’égalité d’accès aux services de santé, à l’emploi et aux infrastructures pour les femmes handicapées. Mais, dans le combat qu’elle a choisi de mener, elle rencontre encore de nombreux obstacles sur son chemin. D’une part du point de vue de l’accessibilité des infrastructures pour les personnes handicapées : elle a par exemple toujours besoin d’aide pour descendre les escaliers jusqu’à sa porte d’entrée. Plus encore, dans sa rue pleine de bosses et de nids-de-poule, elle ne peut (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !