Signer en ligne Trump doit abandonner le décret anti-migration

Dernière mise à jour le 20 octobre 2017

Deux juges américains décident de bloquer à quelques heures d’intervalle le dernier décret anti-immigration de Trump, s’opposant ainsi de manière claire à son agenda discriminatoire à l’encontre des réfugiés. Amnesty International soutient leur initiative et demande à Trump d’abandonner le décret anti-immigration.

A la suite d’une décision d’un juge fédéral du Maryland d’empêcher l’administration Trump de mettre en place de dernier décret anti-mobilité, Naureen Shah, directrice de campagne à Amnesty International États-Unis, a déclaré : Cette décision va redonner de l’espoir à des centaines de personnes à travers le monde. C’est un coup porté à l’administration Trump qui tente de séparer des familles et d’empêcher des personnes qui fuient des conflits d’accéder à la sécurité. Le décret anti-immigration est cruel et fanatique et reste dénué de sens, comme cela a été le cas depuis son implantation. Le Président Trump ne peux continuer à diaboliser les personnes selon leur origine ou leur culte. L’administration Trump doit mettre un terme à cette bataille juridique et abandonner le décret anti-immigration.” Elle ajoute par la même occasion qu’ "il est clair que ce décret cible les personnes de confession musulmane, ce qui est illégal. Cette décision est basée en partie sur les mots personnels du président, qui visent à crée la polémique sans aucun fondement. Si ce décret devient un jour effectif, il inscrira la bigoterie dans la loi et portera préjudice à des centaines de personnes à travers le monde." Cette décision a eu lieu le 18 octobre dernier, quelques heures seulement après qu’un juge hawaien ait lui aussi bloqué l’implémentation du décret. Cette mobilisation est saluée par Amnesty International, qui appelle le Congrès américain à mette fin à ce décret une bonne fois pour toute ainsi qu’au gouvernement belge de s’opposer à (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !