Signer en ligne Action : Grèce, Kypreos Manolis doit recevoir des compensations qui tiennent pleinement compte des conséquences de sa perte d’audition

Manolis Kypreos est journaliste ; il a notamment couvert les manifestations organisées sur la place Syntagma, à Athènes, contre les nouvelles mesures d’austérité. Cet homme a révélé à Amnesty International que le 15 juin 2011, le chef d’une unité de police avait ordonné à un de ses hommes de lancer une grenade paralysante dans sa direction. Peu avant d’être agressé, Manolis Kypreos aurait révélé sa profession. À cause de cette attaque, il a totalement perdu l’ouïe, ce qui a mis fin à sa carrière. Fin 2011, le représentant du parquet près les tribunaux de première instance d’Athènes a engagé des poursuites contre des policiers, qui n’avaient pas encore été identifiés, pour les graves blessures intentionnellement infligées au journaliste. Articles en rapport sur amnesty.beGrèce Thèmes : Lutte contre l’impunité

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.