Action : Protéger les civils dans la Bande de Gaza et en Israël

Mise à jour de l’action du 22 Novembre axées sur la protection des civils dans la bande de Gaza et Israël. Amnesty International a envoyé le 20 novembre une mission dans la bande de Gaza et le sud d’Israël. Leurs conclusions préliminaires à ce jour indiquent que des violations du droit international humanitaire ont pu se produire. Les appels veulent mettre l’accent sur la nécessité de devoir rendre des comptes. L’équipe du SI étudie les possibilités de renforcer ces appels par le biais des mécanismes internationaux : en effet, la Palestine a obtenu ce 29/11 le statut d’"Etat observateur non membre"). En outre, le SI a publié deux blogs : l’un axé sur la bande de Gaza et l’autre sur le sud d’Israël. Un cessez le feu a été négocié entre le Hamas et Israël, avec le soutien de l’Egypte. Il est entré en vigueur à 21 heures le 21 Novembre. A ce jour, il semble tenir plutôt bien, même s’il reste fragile, les deux commandants militaires israéliens et des responsables du Hamas indiquent leur volonté de revenir à la violence si l’autre rompt le cessez-le feu. Tant pour Israël que pour le Hamas, les événements de ces huit jours ont été une victoire . Ces revendications créent une atmosphère qui n’est pas propice à des appels à la nécessité de rendre des comptes, et d’autant que personne dans la communauté internationale ne veut donner l’impression de soutenir la victoire du Hamas. Amnesty International demande tout à la fois à Israël et au Hamas de procéder immédiatement à des enquêtes crédibles, indépendantes et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir