Action : Agissez pour Maher Rafat al-Quwari (prisonnier de Guantánamo)

Maher Rafat al-Quwari est un apatride palestinien. En février 2007, ses avocats ont appris qu’il pouvait être libéré de Guantánamo. Cependant, il reste détenu car il n’a pas de papiers prouvant un lieu de résidence et pas de pays vers lequel retourner. Ses avocats cherchent un lieu de résidence pour lui dans un pays tiers. Maher al-Quwari est né à Gaza en 1965. Ses parents et lui ont déménagé au Liban quand il était adolescent, mais il s’est retrouvé orphelin à l’âge de 18 ans. A 20 ans, il s’installa en Jordanie, où il rencontra sa femme, avec qui il a deux fils. Ils ont vécu tant au Liban qu’en Jordanie, mais Maher al-Quwari n’avait de statut officiel dans aucun des deux pays. Il n’a pas de passeport, de carte d’identité ni aucun papier permettant de l’identifier. Il déclare qu’il a décidé en 2001 de se rendre au Pakistan, via l’Iran et l’Afghanistan, afin d’obtenir des papiers d’identité du bureau des Nations Unies à Quetta, à la frontière pakistano-afghane. Il est arrivé en Afghanistan au début de l’invasion américaine en octobre 2001 et a commencé à travailler comme vendeur de moutons à Jalalabad tout en organisant son voyage vers le Pakistan. Lors de l’attaque américaine sur Jalalabad, il s’est enfui, mais a été arrêté par des villageois dans la région montagneuse de Tora Bora. Il a été vendu à l’Alliance du Nord qui l’a remis aux Américains 40 jours plus tard. Il fut détenu à Bagram et Kandahar en Afghanistan avant d’être transféré à Guantánamo en juillet 2002. Il affirme ne pas savoir comment se servir d’une (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.