Salvador, exhortez les autorités salvadoriennes à protéger la vie de Beatriz

La Commission interaméricaine des droits de l’homme a exhorté les autorités salvadoriennes à protéger la vie de Beatriz, mais celles-ci n’ont pas encore pris de mesures en ce sens. Les autorités salvadoriennes doivent immédiatement faire le nécessaire afin de protéger la vie de Beatriz. Le 29 avril, la Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH) a pris des « mesures conservatoires » à l’égard de cette femme et a exhorté le Salvador à lui faire prodiguer, dans les 72 heures, les soins médicaux prescrits par ses médecins, et ce dans le respect de ses souhaits. Pour l’instant, les autorités salvadoriennes n’ont pas donné suite à la décision de la CIDH. Le 26 avril, quatre experts des Nations unies (le rapporteur spécial sur le droit qu’a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible, le rapporteur spécial sur la torture et les autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, la rapporteuse spéciale sur la violence contre les femmes, ses causes et ses conséquences, et le président du Groupe de travail chargé de la question de la discrimination à l’égard des femmes, dans la législation et dans la pratique) ont également appelé le Salvador à faire prodiguer à Beatriz les soins médicaux qui permettraient de lui sauver la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.