Signer en ligne Grèce - Halte aux refoulements ! Danger de mort aux portes de l’Europe

"Nous sommes restés au milieu de la mer, avec rien d’autre qu’un bateau endommagé." B, un garçon de 17 ans originaire d’Afghanistan, a raconté à Amnesty International ce qui lui est arrivé à la fin du mois de février 2013, après que sa famille et lui aient embarqué à bord d’un canot en caoutchouc avec 36 autres personnes originaires de Syrie, du Soudan et d’Iran. Ils ont commencé leur voyage à travers la mer Egée à partir de la ville d’Izmir en Turquie, destination : la Grèce. Lisez son histoire complète dans la synthèse "Vous entrez ici à vos risques et périls – Danger de mort aux portes de l’Europe". L’histoire de B et les nombreux autres témoignages recueillis par Amnesty International brossent un sombre tableau de ce qui arrive aux migrants et aux réfugiés le long de la frontière grecque. Loin des yeux du public, les autorités grecques procèdent très souvent à des refoulements de groupes de personnes sur la mer Égée et le long du fleuve Evros. Le refoulement consiste à renvoyer de force une personne dans un pays où elle risque de subir de graves violations des droits humains. Par ailleurs, lorsque ces renvois forcés sont effectués à l’encontre d’un groupe de personnes, on parle d’expulsions collectives, ce terme fait référence à l’expulsion d’un groupe de personnes, réalisée par les autorités d’un pays sans que ces dernières aient procédé à un examen individuel de la situation particulière de chaque personne. Ces pratiques mettent en danger des vies de personnes, y compris des enfants, et sont contraires à la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.