Action : Les autorités locales roumaines doivent fournir des logements aux familles roms

Le 27 septembre 2013, environ 100 Roms, dont la moitié d’enfants, ont été expulsés de force de leurs logements par les autorités locales d’Eforie-Sud dans le sud-est de la Roumanie. Le 19 septembre, les familles ont reçu un ordre d’expulsion leur laissant jusqu’au 26 septembre pour évacuer les logements qu’ils occupaient, avant que ces derniers ne soient démolis. Le 25 septembre les familles ont entamé la procédure légale pour éviter l’expulsion. Toutefois, au lieu d’attendre l’issue de cette procédure, les autorités locales n’en ont tenu aucun compte et dès le 27 septembre, la police, les gendarmes et l’administration ont démoli leurs logements. Pendant trois jours, toutes les familles, y compris des femmes enceintes et des personnes avec des problèmes de santé, on été contraintes de dormir dehors. Le 30 septembre, les autorités locales ont offert un abri temporaire à environ la moitié des familles dans un immeuble délabré, sans accès à des services élémentaires comme l’accès à l’eau. Les autres familles a été laissées dehors sans même un abri de base et dans des conditions qui posent des risques sérieux pour leur santé.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir