Signer en ligne Les autorités égyptiennes doivent prendre des mesures face à la violence sectaire à l’égard des Coptes

En Egypte, la communauté copte est victime de graves atteintes aux droits humains. Depuis le 14 août, de nombreux Coptes ont été tués et des églises, des centres d’affaires, ainsi que des maisons ont été attaqués. Un groupe de Coptes affirme que 37 églises ont été brûlées et des douzaines d’autres endommagées à travers tout le pays. Le 15 août, Fawzi Mourid Fares Louka a été tué par une foule armée de barres métalliques. Son neveu a dit à Amnesty International : « Ils insultaient les Chrétiens, menaçant "Chiens chrétiens, on va vous montrer".., mon oncle est tombé dans mes bras [et] j’ai vu qu’il avait été frappé à la tête ». Les autorités égyptiennes fournissent très peu de protection aux communautés à risque. Les forces de sécurité ne parviennent pas à stopper la violence. Il semblerait que les partisans du président déchu, Mohamed Morsi, soient responsables de certaines de ces attaques, mais seules des enquêtes sérieuses permettront d’établir la vérité et la justice. Il faut absolument agir auprès des autorités égyptiennes sous forme d’actions urgentes afin de protéger la communauté copte, de reconstruire les églises et édifices détruits, et de juger les responsables afin d’éviter de nouvelles (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.