Exhortez les autorités afghanes à rejeter la lapidation, l’amputation et la flagellation

L’Afghanistan est dangereusement près de voir un retour à des peines atroces comme à l’époque des talibans. La lapidation publique, l’amputation de membres et la flagellation sont parmi les punitions brutales mises en avant dans des projets d’amendements au Code pénal afghan . Pour la première fois dans l’histoire de la loi afghane, la lapidation - une peine qui n’existe aujourd’hui que sous la charia - pourrait être officiellement inscrite dans la loi nationale . Au moins 26 amendements au Code pénal du pays ont été proposés, y compris : • lapidation publique à mort pour « adultère » par des personnes mariées • amputation des mains et des pieds pour le vol et le vol qualifié • jusqu’à 100 coups de fouet pour les célibataires reconnus coupables d’ « adultère ». Envoyez un message au Président Hamid Karzaï et demandez-lui de s’opposer à la réintroduction de la lapidation, de l’amputation et de la flagellation.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.