Signer en ligne Grèce : Il faut mettre un terme aux crimes de haine

« Deux des hommes sont venus pour moi et les autres ont frappé Kostas à coups de poing et à coups de pied. J’appelais à l’aide mais personne n’est venu pour nous aider ... ». Paraskevi Kokoni, 11 février 2014. En octobre 2012, un garçon de 11 ans a été témoin d’une attaque contre sa mère, Paraskevi Kokoni, âgée de 34 ans, et contre son cousin, Kostas, âgé de 23 ans et qui souffre d’un handicap mental. Plusieurs hommes les ont agressés alors qu’ils faisaient des courses, et les ont battus avec des morceaux de bois qu’ils avaient trouvés sur une voie à proximité. L’attaque s’est produite sur la place principale de leur ville natale, Etoliko, en Grèce occidentale. Paraskevi et Kostas souffrent tous deux de blessures. La famille ne se sentait plus en sécurité, elle a dû quitter sa maison et se déplacer dans une ville voisine.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition