Mise en oeuvre des recommandations de la commission Turkel

Les forces de sécurité israéliennes ont fait preuve d’un mépris criant pour la vie humaine en tuant des dizaines de civils palestiniens, dont des enfants, en Cisjordanie occupée au cours des trois dernières années, et ce dans une impunité quasi-totale, écrit Amnesty International dans le rapport qu’elle a publié jeudi 27 février. Notre article en rapport sur Amnesty.be. Voir également l’action : "La gâchette facile" : l’utilisation par Israël d’une force excessive en Cisjordanie Le 6 Février 2013, la Commission publique pour examiner l’incident maritime du31 mai 2010 a proposé des modifications quant à la manière dont Israël mène ses enquêtes sur les violations du droit international humanitaire . Cette commission, connue comme la Commission Turkel ( Jacob Turkel est un juge à la retraite de la Cour suprême) a été créé par le gouvernement israélien comme un moyen de détourner la critique internationale à la suite d’un raid de l’armée israélienne dans la Méditerranée en mai 2010 qui a causé la mort de neuf civils turcs. Le 5 Janvier 2014, le gouvernement a créé un autre comité, cette fois pour étudier comment mettre en œuvre les recommandations de cette commission Turkel. Deux des cinq membres de ce comité, dirigé par le Dr Joseph Ciechanover, sont de l’armée. Ils doivent présenter leurs conclusions au Premier ministre le 5 Octobre 2014. A ce moment, le gouvernement israélien sera contraint par le comité de prendre attitude à l’égard des recommandations (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.