Signer en ligne La police doit respecter et protéger le droit des manifestants pacifiques à Hong Kong

Des milliers de militants pacifiques pro-démocratie ont manifesté pendant plus d’une semaine à Hong Kong. Ils réclament des élections au suffrage universel réellement libres alors que le gouvernement chinois veut imposer ses candidats. Le vendredi 3 et le samedi 4 Octobre, ils ont du faire face à des attaques par des contre-manifestants . Ceux-ci ont affronté les militants pro-démocratie dans les quartiers de Mongkok et Causeway Bay. Des femmes et des jeunes filles ont été victimes d’agressions sexuelles, de harcèlement et d’intimidation. Amnesty International a recueilli des témoignages de première main au sujet de telles agressions et abus qui se sont produits alors que la police présente se refusait à intervenir. Cela a été recoupé avec d’autres sources telles que des informations venant d’ organisations de femmes, des médias, de vidéos accessibles au public etc. En outre, au moins un journaliste a été blessé alors qu’il faisait un reportage sur ces manifestations.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Fermez Guantánamo !

Cette prison de haute sécurité est devenue le symbole de violations massives de droits humains telles que la torture et les détentions illégales. Il est temps de la fermer : signez la pétition !