Signer en ligne Maroc. Libérez Wafae Charaf et Oussama Housne, emprisonnés pour avoir dénoncé la torture.

Wafae Charaf, 22 ans et Oussama Housne, 27 ans ont osé porter plainte pour enlèvement et torture après leur participation à des manifestations pacifiques distinctes en 2014. Ces deux militants ont été condamnés à respectivement 2 et 3 ans de prison pour dénonciation calomnieuse et diffamation à l’égard des forces de police marocaine, alors qu’aucun des deux n’avait accusé la police. Amnesty International les considère comme des prisonniers d’opinions et dénonce ces emprisonnements injustes. Leurs condamnations sont intervenues à la suite d’une déclaration du Ministre marocain de la Justice, le 11 juillet 2014, dans laquelle il a signalé que les autorités marocaines se sont engagées à empêcher la torture et à réaliser des enquêtes suite à des allégations de tortures, mais que les responsables de fausses accusations seront poursuivis en justice. La déclaration a suscité des protestations de la part d’associations marocaines défendant les droits humains. Elles dénoncent une tentative de dissuasion à l’égard des victimes qui voudraient porter plainte pour des actes de torture. En janvier 2015, les autorités marocaines ont déposé une plainte contre l’ACAT-France (une organisation militant pour l’abolition de la torture partout dans le monde) pour diffamation, incitation aux faux témoignages, outrage aux agents publics et fausses déclarations de torture. L’ACAT-france a quant à elle porté plainte auprès des représentants marocains en France au nom des nombreuses victimes de torture marocaines dans le courant de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.