Signer en ligne Secrets et mensonges : des "aveux" extorqués sous la torture en Ouzbékistan

Mouhammad Bekjanov est journaliste et rédacteur en chef du journal du parti politique Erk (Liberté), une formation interdite en Ouzbékistan. En août 1999, il a été condamné à 15 ans de prison lors d’un procès inéquitable sur la foi « d’aveux » qui avaient été obtenus sous la torture. Il a subi des mauvais traitements tels que des brûlures de cigarettes, des séances d’asphyxie et des décharges électriques. Aucune véritable enquête n’a été menée sur ses allégations de torture. Mouhammad Bekjanov devait être libéré en février 2012, mais le tribunal l’a condamné à quatre ans et huit mois d’emprisonnement supplémentaires pour avoir enfreint le règlement de la prison. Selon sa famille, son état de santé se détériore rapidement depuis quelques années et il ne reçoit pas les soins médicaux dont il a besoin.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.