Signer en ligne Elle n’est pas une criminelle. Demandez à l’Irlande de dépénaliser l’avortement.

Elle n’est pas une criminelle. Elle a peur. Peur de ce que sa famille pourrait dire, peur des ragots et des rumeurs, mais surtout, peur de la loi. L’avortement est un droit humain en cas de risque pour la santé de la femme, en cas de malformations sévères ou fatales du fœtus ou lorsque la grossesse résulte d’un viol ou d’un inceste. De plus, une femme ne devrait pas avoir à craindre la loi, et encore moins être jugée comme une criminelle, quand elle exerce ses droits. Pourtant, dans certains pays d’Europe, ce droit n’est pas respecté. C’est le cas de l’Irlande. En effet, selon la Constitution irlandaise, la vie du fœtus passe avant tout, même lorsque la santé de la femme est en danger et même en cas de viol ou d’inceste, et ce, en contradiction avec le droit international. La loi « Protection de la vie durant la grossesse » de 2013, entrée en vigueur en 2014, autorise l’avortement seulement dans les cas où la vie de la femme — et non sa santé — est en danger. Cette loi est floue quant aux circonstances dans lesquelles les femmes peuvent y recourir, et elle introduit de nombreuses barrières qui doivent être surmontées avant qu’une femme puisse espérer y être éligible. En conséquence, une femme devra souvent mener à terme sa grossesse même si le fœtus ne peut survivre, ou si cette grossesse est la conséquence d’un viol ou d’un inceste. En Irlande, 7,4 % des filles et 7,6 % des femmes ont rapporté avoir vécu une tentative de viol ou un viol. Les grossesses en résultant sont donc nombreuses. Les femmes qui se (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.