Action : L’exil et la souffrance : les réfugiés palestiniens au Liban (suite)

Ce rapport expose de manière détaillée la situation des réfugiés palestiniens au Liban. Comme annoncé, ce rapport est l’occasion d’une série d’actions qui seront menées conjointement avec la coordination Liban. Une première action enfants vous a été proposée, une seconde concernait le droit au travail et à la sécurité sociale. Nous poursuivons maintenant avec le thème pas de droits sans documents d’identité. Extraits : Quelque 3 000 à 5 000 réfugiés palestiniens dépourvus de documents d’identité et non enregistrés auprès des autorités libanaises ou de l’UNRWA souffrent de restrictions de leurs droits humains encore plus sévères que les réfugiés palestiniens enregistrés. Ils ne peuvent pas bénéficier officiellement des services de l’UNRWA bien qu’ils y aient accès, dans certains cas, de manière informelle. De nombreux réfugiés dépourvus de documents d’identité vivent au Liban depuis des décennies. Souvent, leurs conjoints sont des réfugiés palestiniens enregistrés. Toutefois, leurs enfants ne sont pas reconnus comme réfugiés palestiniens enregistrés. Les Palestiniens dépourvus de documents d’identité le sont, dans la plupart des cas, pour les raisons suivantes : Depuis 1962, il est de plus en plus difficile de se faire enregistrer. Parmi les réfugiés sans papiers ou leurs proches interrogés au cours d’une enquête menée en décembre 2005 par Frontiers, une ONG libanaise oeuvrant en faveur des migrants, aucun n’était arrivé au Liban avant 1962. En général, les autorités libanaises ne se sont pas montrées empressées de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.