Libérez Chen Guangcheng : la Chine doit choisir !

Chen Guangcheng a été placé en résidence surveillée en septembre 2005. Ce défenseur des droits humains et conseiller juridique, non voyant, aidait des habitants de Linyi, dans la province du Shandong, à intenter une action en justice contre les autorités locales au sujet d’une campagne de stérilisations et d’avortements forcés menée afin que les quotas fixés par le gouvernement central soient respectés. Cette campagne aurait affecté des milliers de femmes dans la région. Chen Guangcheng a été traduit en justice le 18 août 2006, soit près d’un an plus tard. Avant son procès, cet homme et des membres de sa famille ainsi que son avocat ont été battus, harcelés et intimidés. Chen Guangcheng a été inculpé de dégradation de biens publics et de rassemblement de personnes en vue de bloquer la circulation. Lors de son procès, le 18 août 2006, la police aurait bloqué l’accès au tribunal dans un rayon de 300 mètres pour empêcher ses partisans de s’approcher du bâtiment. Seuls trois des frères de Chen Guangcheng ont été autorisés à assister au procès, mais sa femme, Yuan Weijing, en a été empêchée par 10 policiers postés autour de son domicile. Les avocats de cet homme n’ont pas été autorisés à participer au procès et il a été assisté par deux autres avocats commis d’office. Les débats ont été clôturés le jour même et le verdict a été prononcé le 24 août 2006. Chen Guangcheng a été déclaré coupable et condamné à quatre ans et trois mois d’emprisonnement. Il a interjeté appel de la sentence. En octobre 2006, le tribunal populaire (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.