Action : Demandez la fin des violences contre la communauté rom

Le Ministre de l’Intérieur italien Roberto Maroni déclarait récemment dans le journal italien La Republica (11 mai 2008) : Tous les campements de roms doivent être immédiatement démantelés et leurs habitants seront soit expulsés soit incarcérés. Le jour même de la déclaration du ministre de l’Intérieur, des cocktails Molotov ont été lancés par des individus sur un campement rom à Novara, près de Milan. Heureusement, grâce à la pluie, le campement n’a pas pris feu. Le 13 mai, deux jours plus tard, suite à l’arrestation d’une adolescente rom accusée d’avoir essayé de kidnapper un bébé de six mois dans un appartement, un groupe d’habitants en colère de la banlieue Ponticelli de Naples ont pourchassé les roms dans la rue et ont jeté des cocktails Molotov dans leurs campements afin de les faire fuir. Les campements ayant largement été détruits par le feu, plus de 500 roms, dont la moitié d’enfants, ont été contraints de fuir. Ces violences récentes contre les roms en Italie sont le fruit d’une rhétorique de plus en plus hostile envers les roms et les immigrants de la part des autorités. Ce climat de rejet semble encourager les violences physiques et verbales à l’encontre des roms, d’autant que plusieurs personnalités politiques italiennes ont récemment fait des déclarations tendant à stigmatiser les roms. Plusieurs institutions internationales et notamment la Commission européenne ont réagi en critiquant vivement le traitement infligé aux roms en Italie. Au vu de ces évènements tragiques, Amnesty International appelle (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.