Action : Libérez Bu Dongwei, la Chine doit choisir !

Bu Dongwei, alias David Bu, a été astreint à deux ans et demi de rééducation par le travail le 19 juin 2006 en raison de ses liens avec le Fa Lun Gong, mouvement interdit en Chine. Les autorités affirment qu’il a décidé de ne pas interjeter appel de cette décision, ce qui est démenti par sa famille. Il est libérable le 18 novembre 2008. Bu Dongwei travaillait à Pékin pour l’Asia Foundation, une organisation d’aide américaine. Il a été appréhendé chez lui, dans le district de Haidian à Pékin, le 19 mai 2006, par sept policiers et a été accusé de s’être opposé à la mise en application de lois nationales et de trouble à l’ordre social. Les preuves retenues contre lui se résumaient à des aveux faits à la police et à 80 exemplaires de documents du Fa Lun Gong que la police aurait découverts chez lui. La famille de Bu Dongwei a contesté les éléments retenus contre lui, affirmant que la police n’avait trouvé que huit livres sur le Fa Lun Gong lors de son arrestation. Selon des sources non confirmées, Bu Dongwei aurait été emmené dans le centre de détention de Qinghe, dans le district de Haidian, avant d’être transféré, le 21 août, au camp de rééducation par le travail » de Tuanhe, à Pékin. Durant les trois premiers mois de sa détention, sa famille n’a pas été informée du lieu où il se trouvait. Des responsables du camp de Tuanhe auraient demandé à sa famille de participer à ses frais de subsistance – environ 400 yuans (40 euros) par mois. Bu Dongwei avait déjà été détenu pendant dix mois dans le camp de rééducation par le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir