Action : Le procès de Omar Khadr devant une commission militaire approche. Le Canada doit agir

Omar Khadr est né à Toronto (Canada) le 19 septembre 1986. Il est citoyen canadien. En 1988, son père, Ahmed Said Khadr, d’origine afghane, a emmené sa famille à Peshawar, au Pakistan, où il dirigeait une organisation caritative canadienne musulmane qui fut soupçonnée ensuite par les USA de récolter des fonds pour soutenir des camps d’entraînement jihadistes en Afghanistan. En 1992, Ahmed Khadr fut blessé par l’explosion d’une mine et la famille retourna pendant deux ans au Canada. Après son rétablissement, Ahmed Khadr ramena sa famille à Peshawar. Au Canada et au Pakistan, Omar Khadr était inscrit dans des écoles islamiques. Quand Omar Khadr eut 11 ans, sa famille s’installa à Jalalabad, en Afghanistan. Pendant son séjour en Afghanistan, la famille Khadr a séjourné au camp de base d’Oussama Ben Laden et les fils Khadr ont été envoyés dans des camps militaires d’Al-Qaida. Le père d’Omar a été tué au Pakistan le 2 octobre 2003 (le frère cadet d’Omar, qui accompagnait son père, est paralysé des membres inférieurs suite à ses blessures). Un frère plus âgé d’Omar a été arrêté pour suspicion de terrorisme à Kaboul (Afghanistan) en 2001, envoyé à Guantanamo en 2003, puis relâché. Il est actuellement retourné au Canada. L’arrestation d’Omar Omar Khadr a été capturé par des soldats étasuniens lors d’une bataille près de Khost en Afghanistan en juillet 2002, il avait 15 ans. Le gouvernement des Etats-Unis prétend que Omar Khadr est un combattant d’al-Qaida et le considère comme un ennemi combattant. Au moment de sa (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.