Lambda Istanbul : le droit des associations LGBT doit être respecté !

L’homosexualité n’est pas un crime en Turquie. Malheureusement, les lois régissant la liberté d’association sont interprétées par certains juges et procureurs de manière à faire interdire les réunions et manifestations des personnes LGBT sous divers prétextes moraux. Lambda Istanbul, une importante association de gays et de lesbiennes, dont les membres ont pour objectif de faire entendre la voix de la communauté LGBT à Istanbul, est aujourd’hui menacée de dissolution. Une Cour d’Istanbul vient d’ordonner la fermeture de l’association suite à une plainte du Bureau du Gouverneur d’Istanbul. L’association est accusée d’atteinte à la moralité publique. Elle est dans l’attente de la décision de la Cour d’Appel. Lambda Istanbul n’est pas la seule organisation LGBT à subir cette forme de harcèlement judiciaire. En 2005, KAOS GL, une organisation culturelle gay à Ankara fut poursuivie en justice pour tentative d’établir une association contraire aux principes de la morale. En 2006, Pembe Hayat (la Vie en Rose), un groupe défendant le droit des transsexuels, fut également menacé de fermeture. Dans les deux cas, fort heureusement, les charges furent abandonnées. Nous vous proposons d’intervenir sans tarder auprès du Ministre de l’Intérieur Be ?ir Atalay en lui faisant parvenir le message suivant et une copie de celui-ci à l’Ambassade de Turquie en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.