L’idée est de mettre les Palestiniens au régime, mais pas de les faire mourir de faim

Il y a deux ans, un conseiller d’Ehud Olmert, le Premier ministre israélien, avait déclaré : L’idée est de mettre les Palestiniens au régime, mais pas de les faire mourir de faim. Depuis lors, les autorités israéliennes ont tenu leur promesse et ont de fait transformé Gaza en prison à ciel ouvert, où la population toute entière est cernée et doit se satisfaire de maigres ressources. Environ 80% de cette population dépend du filet d’aide internationale que le gouvernement israélien autorise à entrer. On empêche de partir même les patients ayant besoin de soins médicaux urgents non disponibles à Gaza. Agissez par e-mail : Agissez par courrier : Agissez par fax :

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !