Action : Cisjordanie, le village d’Al Aqaba est menacé

Al Aqaba, petit village dans le nord-est de la Cisjordanie occupée, risque de disparaître. Cela fait des années que ses habitants craignent de perdre leurs maisons. Depuis la fin des années 1990, l’armée israélienne a publié des ordres de démolition pour 35 des 45 maisons et autres bâtiments du village, dont l’école maternelle, le dispensaire, le centre des femmes et la mosquée. Même une petite portion de route a fait l’objet d’un ordre de démolition, lorsque le conseil de village l’a pavée il y a quelques années. L’armée israélienne considère les maisons et la quasi-totalité des constructions du village comme illicites du fait qu’elles ont été construites sans permis. Or, il est impossible d’obtenir ces permis dans la mesure où l’armée n’autorise pas les Palestiniens à construire sur leurs terres, que ce soit à Al Aqaba ou dans la majeure partie de la Cisjordanie. Des maisons démolies, des vies détruites Plusieurs familles du village ont vu leurs maisons détruites au cours des dernières années. Mohammed Salah Talib, soixante-dix ans, père de 12 enfants, a retenu ses larmes avec peine lorsqu’il a décrit à Amnesty International la démolition de sa maison, le 23 avril 2003. Les soldats israéliens sont arrivés avec des chars et des bulldozers et ont fait sortir toute la famille de la maison : moi, ma femme, nos enfants et nos petits enfants. Puis ils ont détruit la maison et ont abîmé le réservoir d’eau. Depuis, j’habite dans une grotte près d’ici et certains de mes enfants ont été obligés d’aller habiter dans un (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.