Action : Punition collective à l’encontre d’étudiants à Gaza

Cette action souligne la situation de centaines d’étudiants Palestiniens de la Bande de Gaza que les autorités israéliennes empêchent de poursuivre des études à l’étranger. Seul un faible pourcentage d’étudiants ( quelques centaines) ont les moyens financiers pour poursuivre leurs études universitaires à l’étranger. Il ne leur est pas permis de quitter Gaza. Comme l’écrasante majorité du 1,5 millions de Palestiniens vivant dans la Bande de Gaza, il leur est interdit de quitter Gaza. Cette politique des autorités israéliennes qui empêchent ces étudiants de profiter d’opportunités intéressantes de poursuivre leurs études dans des universités étrangères, a subi récemment quelques pressions internationales. Ainsi le 14 juillet dernier, suite à l’intervention du gouvernement britannique et du Ministre des Affaires étrangères britannique, Wissam Abu’ajwa, a pu quitter Gaza et se rendre en Angleterre pour poursuivre ses études. Le 22 et le 24 juillet, 6 autres étudiants ont pu également quitter Gaza (deux en Angleterre, trois en Belgique et un en Espagne). Quelques rares exceptions parmi les quelques centaines qui restent bloqués et qui ont besoin de votre aide. Il est à noter d’ailleurs qu’ils ont déjà perdu un an puisqu’ils étaient déjà candidats l’an dernier. S’ils ne peuvent partir dans les prochaines semaines, ils perdront leur place dans les universités qui doivent les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !