Action : Japon, Hakamada Iwao est dans le couloir de la mort depuis 1968 !

Hakamada Iwao est dans le couloir de la mort depuis 1968. Il a été déclaré coupable, à la suite d’un procès inéquitable, du meurtre en 1966 du patron de la fabrique où il travaillait ainsi que de l’épouse et des deux enfants de cet homme. Hakamada semble avoir principalement été condamné à mort sur la base d’aveux extorqués sous la contrainte. Parmi les preuves à charge figuraient essentiellement des vêtements tachés du sang de la victime, découverts dans un réservoir de l’usine. Ces vêtements, trop petits, n’étaient pas à la taille de Hakamada mais le Parquet a affirmé qu’ils avaient rétréci alors qu’ils se trouvaient dans le réservoir. Selon son avocat, le couteau que Hakamada était censé avoir utilisé était trop petit pour causer une blessure mortelle et la porte par laquelle il était supposé être entré et sorti de la maison de la victime avait été fermée à clé. Hakamada compte parmi les prisonniers restés le plus longtemps dans le quartier des condamnés à mort au Japon. Les condamnés à mort ne sont pas autorisés à parler aux autres prisonniers ni à regarder la télévision ou à s’adonner à des activités qui les intéressent ou des hobbies. Hakamada souffre de troubles mentaux après avoir passé tout ce temps à l’isolement. Il risque à tout moment d’être exécuté à moins qu’il ne soit gracié par le ministre de la Justice ou qu’il lui soit accordé le droit d’être rejugé. Pour plus d’informations, voir le Dossier Individu en danger Articles en rapport sur amnesty.be Campagne permanente : Abolition de la peine de mort Japon (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.