Action : Le Queer Festival de Sarajevo s’est déroulé dans un climat de violence

Faisant huit blessés, des agressions intervenues le 24 septembre 2008 en fin de journée ont contraint les organisateurs du premier Queer Festival de Sarajevo à fermer au public les portes de la manifestation, qui avait débuté le jour même. Expositions, spectacles, débats publics et projections de films figurent au programme de ce festival artistique et culturel organisé par l’ONG Udruženje Q. Dans la période qui a précédé l’ouverture de la manifestation, plusieurs responsables politiques et certains médias de Bosnie-Herzégovine se sont livrés à une campagne homophobe, dont on craignait qu’elle ne provoque des violences durant le rassemblement. De nombreuses publications, notamment le journal populaire Dnevni Avaz et le magazine SAFF, ont utilisé un langage malveillant à l’égard des lesbiennes et des gays. Des menaces de mort visant individuellement des défenseurs des droits des homosexuels ont été diffusées sur Internet. Plusieurs sites web ont appelé à lyncher, lapider, asperger d’essence ou expulser du pays les organisateurs du festival. Des appels ont également été lancés à la population pour qu’elle perturbe le rassemblement. Nous et nos familles ne nous sentons pas en sécurité, a déclaré une militante d’Udruženje Q à Amnesty International. Certains d’entre nous ont dû chercher un autre logement parce que nos noms et adresses ont été rendus publics. Nous avons peur d’utiliser les transports en commun ou de sortir seuls. Nos chiens sont notre meilleure protection pour l’instant. Nous nous sentons livrés (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.