Action : Ecrivez pour les droits de Bárbara Italia Méndez

Bárbara Italia Méndez a été arrêtée le 4 mai 2006 pendant des manifestations à San Salvador Atenco, dans l’État de Mexico. Des policiers l’ont frappée, menacée et agressée sexuellement. Bárbara Italia Méndez affirme que des membres de la Policía Federal Preventiva (Police préventive fédérale) l’ont arrêtée sans aucune explication. Ils lui ont tiré les cheveux, l’ont forcée à s’accroupir et l’ont rouée de coups, lui infligeant des blessures à la tête et de multiples contusions. Son chemisier remonté sur la tête, elle a été ensuite contrainte de monter dans un véhicule de police et de s’allonger sur d’autres détenus. Pendant le trajet vers une prison d’État, elle a été passée à tabac, menacée, agressée sexuellement et violée par des membres de la police de l’État sous les encouragements de leurs collègues. Alors qu’elle se trouvait en détention, un représentant du Bureau du procureur général de l’État a refusé d’enregistrer sa plainte au sujet des sévices qu’elle avait subis, et elle n’a pas pu bénéficier d’un examen médical digne de ce nom. Elle a été relâchée sous caution peu après et inculpée d’attaques contre les voies de communication et les moyens de transport. Ces charges ont été abandonnées depuis lors. Les forces de sécurité ont arrêté 206 personnes – dont 47 femmes – au cours des manifestations, les 3 et 4 mai 2006 à San Salvador Atenco. Au total, 26 femmes se sont plaintes auprès des autorités – et de divers organismes nationaux ou internationaux de protection des droits humains – d’avoir fait l’objet de violences physiques, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.