Action : Raz et Tamar, objectrices et prisonnières d’opinion. Tamar est libérée, Raz subit une nouvelle peine...

Raz Bar-David Varon a été condamnée à une nouvelle peine d’emprisonnement de 30 jours le 3 février. Raz Bar-David Varon, signataire de la lettre de Shministim a été condamnée le 1er décembre 2008 à 21 jours de prison pour avoir refusé de faire son service militaire. Elle avait déjà été condamnée le 3 novembre pour une durée de 21 jours, à la suite de quoi, le 23 novembre elle était confinée à la base pour 7 jours. Elle a déclaré : J’ai vu l’armée démolir, tirer, humilier des gens que je ne connais pas, mais que j’ai appris à respecter pour leur capacité à pouvoir continuer à vivre dans l’horreur quotidienne. La réalité est complexe évidemment. Il y a des raisons historiques, politiques, de frontières, ... Tout cela est supposé être une bonne raison aux agissements de l’armée. Cette raison est supposée être pour ma défense. Cela ne me défend pas. Cela me blesse ! Cela me blesse, quand des gens, des Palestiniens sont ainsi brutalisés, et cela me blesse quand par la suite ils retournent leur haine contre moi, suite à ces comportements. Je ne suis pas née pour servir comme soldat de cette manière, et la lutte contre l’occupation est aussi la mienne.C’est une lutte pour l’espoir, pour une réalité qui semble parfois si lointaine. J’ai une responsabilité dans cette société. Ma responsabilité est de refuser ! Tamar Katz est âgée de 19 ans et provient de Tel-Aviv, dans le faubourg de Ramat HaSharon. Elle a déjà été condamnée 2 fois à des peines de prison pour refus du service militaire. Elle déclare : Je ne veux pas faire partie (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.