Action : Toujours à Guantánamo, bien que la justice américaine ait ordonné leur libération

Dix-sept Ouïghours sont détenus à Guantánamo depuis 2002 sans avoir été jugés ni même inculpés. En octobre 2008, une cour fédérale de district américaine a ordonné leur mise en liberté sur le territoire des États-Unis, mais le gouvernement a interjeté appel et les libérations ont été ajournées pour une durée indéterminée. Ces hommes ne peuvent pas être renvoyés en Chine car ils risqueraient fortement d’y être torturés, voire exécutés. Il y a plus de quatre ans, le gouvernement américain a déclaré être à la recherche d’un autre pays d’accueil pour eux. Il n’en a pas encore trouvé. Les 17 hommes avaient été placés en garde à vue fin 2001 au Pakistan. Ils s’étaient réfugiés dans ce pays après le bombardement par l’armée américaine du camp où ils vivaient en Afghanistan depuis qu’ils avaient fui la Chine. Agissez Exhortez les autorités américaines : à se conformer à la décision de la cour fédérale de district et à relâcher les 17 Ouïghours sur le territoire des États-Unis ; à oeuvrer afin de trouver une solution légale, équitable, sure et durable pour chacun de ces hommes.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.