Action : 100 jours pour Obama

Le nouveau président américain vient de prendre des décisions qu’Amnesty International qualifie d’historiques. Barack Obama vient d’annoncer la fermeture du centre de détention de Guantánamo, la suspension des commissions militaires (les tribunaux militaires d’exception chargés de juger les combattants ennemis), l’interdiction de l’usage de la torture et la fermeture des centres de détention secrets où des personnes ont été emprisonnées pendant des mois ou même des années et y ont été torturées. Il s’agit là d’une nette rupture avec la politique menée par le président sortant dans ce que celui-ci avait appelé la guerre contre le terrorisme. La Loi relative aux commissions militaires – à l’instar de Guantánamo, du programme de détentions secrètes et du recours à la torture – plaçait les États-Unis en dehors du droit international. Il reste cependant des demandes à adresser au nouveau président Barack Obama. Le décret qu’il vient de signer prévoit la fermeture du centre de détention de Guantánamo dès que possible, et au plus tard d’ici un an. Amnesty International estime que la formulation dès que possible devrait conférer un caractère d’urgence à cette fermeture, soulignant que certains détenus, qui n’ont jamais été inculpés, auraient déjà dû être libérés il y a plusieurs années. Amnesty International est aussi préoccupée par le fait que certaines dispositions du code militaire ne respectent pas totalement l’interdiction de méthodes apparentées à la torture et que la CIA pourrait continuer à détenir des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.