Action : Maya Yechieli Wind, objectrice et prisonnière d’opinion.

Maya Yechieli Wind a été condamnée à une première peine d’emprisonnement de 14 jours suite à son refus de servir dans l’armée israélienne. Le 3 février elle a été de nouveau condamnée à 15 jours supplémentaires. Elle a déclaré : (...) C’est en raison de mon sentiment profond d’engagement et de responsabilité envers la communauté dans laquelle j’ai grandi que je refuse de contribuer à ce cycle d’effusion de sang. Nous ne pouvons continuer à appeler l’armée “force de défense”. Une force de défense ne conquiert pas des terres d’autres peuples. Une force de défense ne prend pas part à la construction de colonies sur ces territoires. Une force de défense ne permet pas à des colons de jeter des pierres sur des civils palestiniens, elle ne dénie pas non plus le droit à ces civils d’accéder à leurs terres, leur source de gagne-pain. L’occupation n’a pas “d’avantage défensif”. Au contraire, cette occupation gratuite, inutile de millions de personnes conduit à la radicalisation des opinions, à la haine, à l’escalade de la violence. La violence est un cycle qui “s’auto-alimente”. Ce cycle ne prendra pas fin si personne ne se dresse et refuse sans compromis d’y prendre part. C’est ce que je fais aujourd’hui. Ma position concerne également l’opération en cours à Gaza. Une forme de violence ne peut en stopper une autre. La violence actuelle est le résultat de décades d’occupation persistante des territoires et du siège de Gaza depuis le désengagement. Je porte le deuil des morts inutiles et des Palestiniens et des Israéliens... (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.