Écrire Dia el Din Gad (h), 23 ans

MDE 12/005/2009 - AU45/09 Dia el Din Gad, un bloggeur étudiant qui a dénoncé la politique du président Moubarak relative à la bande de Gaza et l’attitude des autorités envers l’acheminement de l’aide humanitaire aux Palestiniens vivant sur ce territoire, a été arrêté le 6 février par des agents du Service de renseignement de la sûreté de l’État (SSI). Les autorités égyptiennes n’ont toujours pas révélé son lieu de détention, malgré les demandes de renseignements adressées par sa famille et son avocat au ministère de l’Intérieur et au parquet. Amnesty International pense qu’il est détenu au secret dans un lieu indéterminé, une situation qui l’expose au risque d’être torturé. Juste avant son arrestation, Dia el Din Gad était rentré à son domicile, situé à Qotour, près de la ville de Tanta (au nord du Caire), après la prière du vendredi. Lorsqu’il est sorti de chez lui pour prendre un appel téléphonique, il a été immédiatement arrêté par des agents du SSI. Ces derniers l’ont frappé alors qu’il appelait sa mère à l’aide et l’ont emmené. La mère de Dia el Din Gad a indiqué à Amnesty International qu’il était souvent pris de crises de panique qui lui rendaient la respiration difficile. Il aurait également du mal à marcher ou à plier l’une de ses jambes à cause de blessures qu’il a subies pendant son enfance. Il prend des antalgiques et d’autres médicaments, qu’il n’avait pas avec lui au moment de son arrestation. Sur son blog intitulé Sout Ghadeb (« voix en colère »), Dia el Din Gad a critiqué la politique égyptienne relative à la bande (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir