Action : Livraison d’armes à Israël par les USA

Les forces israéliennes ont utilisé le phosphore blanc et d’autres armes fournies par les États-Unis pour commettre de graves violations du droit international humanitaire, et notamment des crimes de guerre. Avant le conflit, les fournisseurs d’armes des deux camps savaient déjà que cet armement étai souvent utilisé de manière abusive par les deux parties. Ces fournisseurs sont responsables des violations perpétrées avec leurs armes et doivent immédiatement arrêter leurs transferts. Les États-Unis sont un important fournisseur d’armes pour Israël. Ils ont donc une obligation particulière de mettre un terme aux approvisionnements qui constituent une violation des lois de la guerre et des droits humains. Selon un accord d’une durée de dix ans allant jusqu’en 2017, les États-Unis doivent fournir à Israël une aide militaire de 30 milliards de dollars (environ 23 milliards d’euros), soit une augmentation de 25 % par rapport à la période qui a précédé le gouvernement Bush. Amnesty International demande au Conseil de sécurité des Nations unies d’imposer un embargo immédiat et total sur les armes à destination d’Israël, du Hamas et des autres groupes armés palestiniens tant que des mécanismes efficaces n’ont pas été mis en place pour empêcher une utilisation des munitions et autres équipements militaires absolument contraire au droit international. Ecrivez à Hillary Clinton, Secrétaire d’Etat pour lui demander une enquête sur de possibles abus dans l’utilisation par Israël des armes qui lui ont été fournies (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir