Action : Mansour Ossanlu, un syndicaliste victime de persécutions.

Mansour Ossanlu, conducteur de bus, syndicaliste et défenseur des droits humains, purge actuellement une peine de cinq ans d’emprisonnement en Iran. Amnesty International estime que cet homme est un prisonnier d’opinion détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’association. Mansour Ossanlu est le président du Syndicat des travailleurs de la régie des bus de Téhéran et de sa banlieue, qui est affilié à la Fédération internationale des ouvriers du transport. Avant son arrestation, il s’efforçait de défendre les droits des travailleurs en Iran. Il avait déjà été incarcéré à deux reprises par le passé, pour une durée totale de neuf mois, en raison de ses activités syndicales. Il a été jugé en février 2007, puis condamné à cinq ans d’emprisonnement pour agissements contre la sécurité nationale. Il a voyagé à l’étranger en attendant son procès en appel et a de nouveau été arrêté le 10 juillet 2007, après avoir assisté en Europe à des réunions avec des collègues de syndicats d’autres pays. Le 30 octobre 2007, une juridiction d’appel de Téhéran a confirmé sa condamnation à cinq ans d’emprisonnement. Il semble cependant que ce jugement n’ait jamais été rendu officiel, ce qui est contraire au droit iranien. Sans jugement écrit, ses avocats ne peuvent contester la décision de la cour. Amnesty International est préoccupée par le fait que Mansour Ossanlu soit en mauvaise santé et ne bénéficie pas de soins médicaux dont il a fortement besoin. Envoyez un mail au responsable du pouvoir judiciaire et demander (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.