Action : Nouvelle action pour une objectrice de conscience, Neta Mishli

Neta Mishli, âgée de 18 ans, originaire de tel-Aviv, est objectrice de conscience. Elle a d’abord été condamnée à 7 jours de confinement à la base le 23/04 pour son refus d’enrôlement dans l’armée israélienne. Le jour suivant elle a de nouveau été jugée et a été condamnée à 20 jours de prison militaire. Elle devrait être libérée le 10 mai prochain. Neta est une des signataires de shministim ( étudiants en fin de secondaire : plus d’infos ici) Elle a déclaré, avant son incarcération : Je ne veux pas prendre part à une organisation qui commet des crimes de guerre, qui prend la vie de milliers de civils innocents, une organisation qui, au nom de l’humanisme et de la démocratie, me force ainsi que mes pairs à sacrifier une époque de notre vie, et nos vies elles-mêmes, pour une fausse tranquillité ou apaisement, car aucun apaisement ne peut advenir tant qu’Israël poursuit sa politique de guerre et tourne le dos à la paix. C’est pourquoi, comme petit pas vers la fin de ce cycle d’effusion de sang, je refuse mon enrôlement dans l’armée. Demander la libération immédiate et inconditionnelle de Neta Mishli, prisonnière d’opinion

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !